Visuel Les principaux indicateurs de maintenance
19 Août 2021

Les principaux indicateurs de maintenance

La moindre panne sur l’un de vos équipements entraîne une perte de productivité et peut avoir de graves répercussions sur votre rentabilité. Pour réduire les risques, appuyez-vous sur votre outil de GMAO afin d’analyser vos KPI et détecter les signaux d’alarme. Twipi Group vous informe sur les principaux indicateurs de maintenance à surveiller.

La fiabilité des équipements

Afin de mesurer la fiabilité d’un équipement, vous pouvez calculer son MTBF (Mean Time Before Failure) qui correspond à la durée moyenne de bon fonctionnement entre deux défaillances.

Un MTBF trop court met en avant des arrêts à répétition qui pénalisent votre productivité et entraînent un surcoût pour l’entretien de vos installations. Par conséquent, cet indicateur vous aide à évaluer la nécessité de remplacer certains équipements à court ou moyen terme.

D’autres indicateurs de maintenance vous permettent de jauger la fiabilité de vos machines, comme :

  • Le MTTF (Mean Time To Failure) qui indique la durée de fonctionnement avant la survenance de la première panne
  • Le MUT (Mean Up Time) qui mesure la durée moyenne de fonctionnement après une réparation

L’efficacité des interventions

Le MTTR (Mean Time To Repair) permet de mesurer l’efficacité des interventions, mais vous fournit également une indication sur la maintenabilité d’un équipement. Cette dernière dépend de plusieurs critères, tels que :

  • La documentation technique
  • La facilité d’utilisation
  • Les critères du constructeur
  • Les types de maintenance mis en place

Un MTTR trop long démontre la nécessité de trouver d’autres solutions pour simplifier les opérations de maintenance, et ainsi réduire le temps d’intervention sur vos installations.

Le taux de disponibilité des équipements

Le taux de disponibilité indique la probabilité qu’un équipement soit mobilisable lors d’une période donnée pour remplir la mission pour laquelle il a été conçu. On distingue trois types de taux de disponibilité.

Le taux de disponibilité brut

Cet indicateur vous aide à contrôler que vos équipements ne sont pas en situation de surcapacité. De plus, le taux brut de disponibilité vous évite l’achat de machines inutiles grâce aux données du taux d’utilisation de vos actifs. Pour calculer ce KPI, comparez le temps de fonctionnement de l’équipement avec sa disponibilité.

Le taux de disponibilité net

Afin de disposer de données plus précises pour analyser le besoin d’acquérir des outils supplémentaires, appuyez-vous sur le calcul du taux de disponibilité net. Il se base sur le taux de disponibilité brut duquel vous retranchez les éventuelles causes de non-fonctionnement de la machine, telles que :

  • La baisse de la demande qui engendre un arrêt de la production
  • La gestion en interne des grèves nationales
  • Les baisses d’alimentation énergétiques engendrées par des problèmes hors du site de production

Le taux de disponibilité intrinsèque ou inhérent

Le taux de disponibilité intrinsèque se base uniquement sur les temps de fonctionnement et de réparation de vos installations. Il se calcule à l’aide des indicateurs de maintenance suivants : MTBF et MTTR.

Twipi Group développe des solutions de Gestion de la Maintenance Assistée par Ordinateur simples, expertes et innovantes pour vous aider à évaluer vos principaux indicateurs de maintenance. Demandez une démo de nos produits dès maintenant.

Ces articles pourraient également vous intéresser

03 Août 2020

Portail client GMAO : 4 avantages

10 Juin 2020

Bien choisir sa GMAO